Précédents voyages

Toutes les photographies présentes ici sont privées et sont la propriété exclusive de l'association VLC.
Toute reproduction ou utilisation est strictement interdite.


Malte Malte.png

Septembre 2016

Voyage du 13 au 20 septembre 2016

 carte-malte.gif

Carte-de-Malte2.jpg

Carte du circuit

 

MALTE

Fondé par le Grand Maitre Jean Parisot de l'Ordre de St Jean qui en a pose la première pierre de »humilissina Civitas».

Malte frit une histoire riche en rebondissements Elle atteint l'indépendance le 21Septembre 1964 au sein du Commonwealth.

Déclare République le 31 Mars 1979.

Depuis le ler Mai 2004 Malte est membre de l'Union Européenne.

L'archipel composé de plusieurs Iles est un pays plat culminant à 258m. La Valette en est la capitale. Ce pays compte plus de 360 églises et chapelles. C'est le plus petit état de l'Union.

Malte compte environ 400000 habitants ce qui en fait la plus grande densité démographique de l'Europe.

Capitale Européenne de la Culture pour 2018, ce titre reflète le patrimoine culturel très riche d’oeuvres baroques principalement à la Valette.

Un voyage dans le milieu de la «Mare nostrum » est à voir et à découvrir.

Aussi un groupe de notre Association de 15 personnes y a passé 8 jours en septembre 2016.

Ci-dessous quelques photos réalisées par la Trésorière de VLC.

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Inde du centre ouest Inde.png

Octobre 2015

Voyage du 15 au 28 octobre 2015

 

 Carte-du-Karnataka2.jpg

 Carte du Karnataka avec le circuit

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Cuba Cuba.png

Octobre 2014

Voyage effectué du 9 au 15 octobre 2014

 

CUBA LES DEUX FACES DU SYSTEME

Par Michel CASIER (octobre 2014) 

 

Cuba est une destination sure. Les touristes français en sont les premiers clients.

Suite à une visite de cette très belle ile aux multiples facettes, certaines intéressantes sur le plan culturel, les arts, la musique, la danse, l’architecture, la décoration sont très apprises par la jeunesse, hélas sans grand débouché professionnel. Des petits groupes de musiciens, il y en a partout dans les restaurants et les hôtels, mais le salaire est aux pourboires !

Les villes sont en constante réhabilitation. Des anciennes demeures coloniales des 17 et 18ème  siècles sont restaurées en gardant le principe de sauvegarder les façades et suivant l'état général du bâtiment, de la réfection totale ou partielle du gros œuvre, l'on constate qu'une grande partie des villes historiques ou du moins les quartiers les plus beaux sont ainsi remis en état pour le plus grand plaisir des touristes. Mais aussi des habitants.

Le service de santé est aussi l'un des points positifs du régime. Les médicaments pour les cubains sont d'un prix dérisoire, ce qui  permet à tous de se soigner. Le logement aussi peut paraître intéressant, sachant que 90% des habitants peuvent, suivant leurs revenus, prétendre à devenir copropriétaires de leur habitation. Mais l'entretien des immeubles, plomberie, électricité etc. ne suit pas et les HLM en copropriété sont dans un état lamentable. C'est un système un peu compliqué, qui, à partir du revenu de l'intéressé et pour une durée déterminée donne cette possibilité.

Le tourisme est, dans sa globalité, géré par l’état cubain. Ceci étant, il y a une petite ouverture, depuis peu, le gouvernement ayant autorisé la création, par les cubains de chambres d'hôte et de restaurants libres, facilitant ainsi le développement du tourisme.

Mais le point noir se situe sur le plan économique.

Sachez qu'il y a deux monnaies à Cuba, l'une pour les cubains, le peso cubain (un euro = 25 pesos cubain), l'autre, pour les touristes, le peso convertible (un euro = 1,15 pesos convertible).

Il faut donc imaginer le pouvoir d'achat de 95% de la population, celle qui a son salaire (de misère) payé en pesos cubain.

Le salaire minimum est de 250 peso cubain soit d'environ 10 €. Comme il est impossible de vivre avec une telle somme dans le marché libre, il existe un carnet de rationnement par famille, que l'on change chaque mois, qui a cours dans de petites épiceries de quartier connues des seuls habitants et qui propose une quinzaine de produits de base : huile, sucre, farine, riz, nouille et quelques autres. Pour la viande : 1 fois par mois du poulet, si celui-ci est en rupture, du porc. Bien que Cuba soit une ile, pas de poisson, ni de viande de bœuf. La vache et le veau sont réservés au marché libre pour les restaurants et les hôtels.

Curiosité locale, les bovidés sont la propriété de l'état. Celui-ci les prête aux agriculteurs qui les utilisent pour travailler la terre et pour produire du lait. Le lait revient à l’agriculteur.

Quand l'état le décide, il reprend les bêtes qui sont transformées en viande de boucherie, sans qu’aucune indemnité ne lui soit versée. En vente exclusivement sur marché libre, la viande peut être prescrite sur ordonnance pour les malades et payée en peso cubain.

Pour vous donner une idée du pouvoir d'achat sachez qu'un guide est payé mensuellement 250 à 300 pesos cubains. Un professeur de 600 à 700 pesos cubains, soit environ 25 €, un avocat 30€.

Autrement dit, le métier de guide ou de chauffeur pour touristes, est très demandé et recherché. Il permet à l’intéressé de sortir de la misère et, tout en ayant un bon repas chaque jour sur les circuits, de bénéficier d'un sur salaire(en pourboire) qui peut atteindre plusieurs centaines d'euros pour un petit groupe d'une quinzaine de personnes (un seul groupe par mois par guide).

Les tarifs donnés ici furent vérifies sur place auprès des intéressés.

Il existe dans le budget cubain deux ressources importantes, l'une sur les échanges, il s'agit de permettre à des personnels qualifiés, médecins, infirmières, ingénieurs etc. de partir travailler à l'étranger, si possible dans un pays idéologiquement proche de Cuba. Cela a le double avantage de sortir du chômage une partie de la population et de récupérer par facturation aux pays accueillants des sommes non négligeables au bénéfice de l'état.

La seconde ressource consiste à prélever, sur le touriste géré totalement par l'état, des sommes importantes sur l'hôtellerie, les transports et les taxes diverses.

La démocratie a parti unique relève de celle des pays totalitaires. Une Milice de surveillance des quartiers existe toujours. L'on dénombre pour l'année 2013/2014 1400 cubains condamnés pour des faits économico-politiques. Officiellement il n'y a pas de détenu politique à Cuba !

Le Pape Jean-Paul II, lors d'un voyage à Cuba, avait obtenu de Fidel Castro un assouplissement des pratiques religieuses. Ainsi fût rétabli la messe d'une façon plus souple ainsi que l'autorisation de la pratique de Noël.

L'état confronté à une grave crise économique avec la double parité des deux monnaies officielles, pesos cubain et pesos convertible, cherche une solution à cette question.

La timide ouverture du gouvernement, autorisant l'entrée de dollars  en provenance de la diaspora cubaine émigrée aux Etats-Unis, qui était jusqu’à présent limitée à 500 $ par famille et par mois, s’est poursuivie et tolère aujourd’hui jusqu’à 1000 $ par famille et par mois.

Cette bouffée d'oxygène permet au pays de survivre.

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Norvège Norvege.png

Juin 2014

Croisière dans les fiords norvégiens effectuée du 29 juin au 6 juillet 2014

Nous avons mis sur le site quelques photos qu'une participante au voyage a eu la gentillesse de nous transmettre. Si d'autres personnes ayant effectuées cette croisière en possèdent également nous sommes preneurs. Il faudrait une trentaine de photos environ de manière à rendre plus attrayante la consultation de ce voyage sur le site. D'avance  merci.

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Ethiopie Ethiopie.png

Novembre 2013

Voyage effectué du 4 au 16 novembre 2013

 trajet voyage ethiopie

Carte du trajet de la route historique 

RETOUR D'ETHIOPIE

NOTE DE SYNTHESE 

L'histoire exceptionnellement riche de l'Éthiopie n'est plus à vanter. Souvenons nous du discours pathétique de l'empereur Hailé Sélassié (le Négus) devant la société des nations en 1935 quand Mussolini envahit l'Ethiopie, jusqu’à son abdication le 12 septembre 1974 et sa disparition, étouffée par ses gardiens sous son bureau en août 1975 à l'âge de 86 ans.

Mais l'histoire elle, commence au 3ème siècle avant notre ère, où Hérodote en parle, en célébrant leur «amour pour l'indépendance». Depuis la Reine de Saba, la route sera longue. La chrétienté y fera son apparition officielle au 4ème siècle après notre ère. L'évangélisation du pays se développe au 6ème siècle, avec les »neufs saints Syriens». Ils sont originaires de Constantinople, Antioche, Cesarée et Edesse. Ils sont considérés, de nos jours, comme les véritables Pères fondateurs de l'Église éthiopienne. 

Ce pays de 86 millions d'habitants, vaste comme deux fois la France est le 10ème pays le plus grand d'Afrique. Ce château d'eau draine des fleuves légendaires et contemple de ses hauts sommets, le Soudan à l'ouest, l'Érythrée au nord, Djibouti et la Somalie à l'est et le Kenya au sud. 

Ce qu'il faut retenir de l'histoire (complexe ) de l'Ethiopie 

Il y a trois choses importantes à voir sur la route historique de l'Ethiopie. 

La première en quittant la capitale vers le nord-ouest Dahar Dar et le lac Tana. C’est l'embouchure du Nil Bleu, la région désertique du Gondar et ses magnifiques paysages. 

La deuxième, la ville d'Axoum et les 300 stèles et obélisques dont certaines vont jusqu'à mesurer 34 mètres de haut et pèsent plus de 400 tonnes. L’histoire de ce royaume avec la Reine de Saba, l'arche d'alliance et le roi Salomon. La naissance de leurs fils (qui devint le roi Ménélik 1er), la rencontre vers 20 ans de celui-ci avec son père à Jérusalem et le retour vers Axoum quelques années plus tard, avec une escorte de plusieurs milliers de juifs de la tribu de Judée et les tables de la loi.

Salomon étant de la branche de la famille de David possédait l'arche d'alliance, qui renferme les tables de la Loi (les 10 commandements) remises par Dieu à Moïse. Ces tables symbolisent l'alliance entre l'ancien et le nouveau testament des religions Judéo-Chrétienne. Quelques siècles plus tard, ce royaume devint Chrétien et les tables à l'origine juives restèrent à Axoum. Depuis ce temps elles sont gardées précieusement dans une des églises (de Sion) de la ville par un prêtre qui, sa vie durant, en assure le gardiennage.

La troisième en visitant le Tigré. La descente vers Lalibela et ses hautes montagnes de 4190 m, nous amène vers un site remontant au 12ème siècle (1144) où l'occident perdit le Royaume de Jérusalem au  profit  des Musulmans. A cette époque l'empereur Zagoue, plus connu sous le nom de Lalibela (contemporain de F. Barberousse et de Saladin), craignant que l'avancée musulmane ne détruise les traces du christianisme à Jérusalem, construisit une nouvelle Jérusalem et une nouvelle terre sainte composée de 11 églises réparties de part et d'autres du canal de Yordanos qui sera nommé la rivière «Jourdain». Les zagoués créant dans ce cadre (probable) une nouvelle alliance avec l'église et ainsi étaient considérés comme les héritiers d'Axoum. Taillées dans le tuf, pierre meuble, les églises monolithiques sont remarquables. Il a fallu un siècle avec 40.000 travailleurs pour en terminer l'ensemble. Voir ci après le croquis extrait du guide ETHIOPIE (Guide OLIZANE)

Croquis des  11 églises de  la ville de Lalibela.

Ethiopie.jpg

 

Berceau historique de l’Ethiopie, l'Abyssinie,  abrite en son cœur, le lac Tana et le massif du Simien ainsi que les bassins du Tekkezé et du Nil Bleu.

C'est la région la plus élevée d'Éthiopie avec 58% du territoire,  dont les massifs du Gondar, du Wolo du Simien et du Gojam, s'élèvent à plus de 2.000 mètres d'altitude.

Le plateau du Choa, fief de la Capitale Addis-Abeba  (4 millions d'habitants et siège de l'OUA avec plus de 140 ambassades) draine dans ces flancs sud est et ouest des eaux chargées d'alluvions des rivières Omo et Awash et des affluents du Nil bleu. Au nord du Choa, le plus haut sommet, le mont Abuye, culmine à 4.000 mètres.  Les saisons sont inversées par rapport à l'Europe et fin octobre commence le printemps. En novembre la température tourne autour de 20/25° et l'été se situe au mois de mars,  pour la Pâques Orthodoxe.  Fête extraordinaire de par son ampleur et la dévotion de l'ensemble de la communauté chrétienne, les cérémonies durent des heures, et facilement 4 à 6h pour une messe.

Le climat du pays est divisé en 5 zones, les régions désertiques ou semi-désertiques,  la savane, les régions tropicales et enfin les régions tempérées et subalpines.

Décalage  horaire:  2 heures en hiver et 1  heure en été car l'Éthiopie n'a pas adoptée l'heure d'été. Mais il faut faire attention dans ce pays ou il y a deux façons de donner l'heure, celle du pays et celle internationale. Lorsque votre montre affiche 7 h cela correspond à 1  h sur la montre d'un Éthiopien.  12 h correspond à 6h  et 18h à 12h.

Lorsqu'un Éthiopien vous donne rendez vous à 2h,  selon sa montre, il vous attend en fait à 8h du matin ou à 8 h du soir. Pour dissiper tout malentendu,   il vous faudra donc déterminer si votre interlocuteur s'exprime en «heure internationale»  ou «en heure éthiopienne».

Calendrier : L'ère Chrétienne dite «ère de l'incarnation»  commence l'an 5501 de la création du monde et se trouve être en retard de 8 années (entre le 1er janvier et le 10 septembre) et de 7 années (entre le 11  septembre et le 31 Décembre)  :  par exemple le 11  septembre 2010, ils entrèrent dans l'année 2003. C'est facile !

Après une longue période trouble et de guerres civiles il y a eu le partage de l'Éthiopie : 

En 1993 consulté par référendum le 25 avril,  les Érythréens (3 millions d'habitants) se prononcent à plus de 90 % pour l'indépendance.  Leur pays devient le 52ème état Africain.

En 1994 appelés aux urnes pour les premières élections démocratiques de leur histoire, les éthiopiens ont élu 547 députés pour siéger à l'Assemblée constituante. En 1995 les électeurs se rendent aux urnes pour désigner leurs représentants  dans les parlements régionaux et au parlement fédéral de la République d'Éthiopie. Celle-ci est composée de neuf états ethniques. Addis-Abeba  en est la capitale,  mais constitue, du point de vue administratif, une entité indépendante.

Langue et diversité linguistique. L'Éthiopie est constituée d'une mosaïque de peuples regroupant quelques 80 ethnies parlant plus de 290 langues différentes. Trois des six branches de la famille afro-asiatique  sont représentées en Éthiopie :  le sémitique, le couchitique et l'omotique, chacune étant à la source de dialectes amplement diversifiés.  La langue administrative et l'amharique. La population urbaine est de 17% et la population rurale de 83%. 

Composition du PNB :  L'économie Éthiopienne  et de type agraire. Plus de 48% du PNB de ce pays dépendant directement ou indirectement  de l'agriculture.  L'industrie moderne ne représente que 13%,  les PME et l'artisanat ne constituent que 4% du PNB.  L'administration et les services couvrent 41 % du PNB.

Commerce extérieur et pauvreté : Le café représente  50% du total du commerce extérieur, le reste est l'or, le khat, le cuir, les fruits et légumes, le sucre et la mélasse. Une curiosité gastronomique  et agricole avec le TEF, céréale dont les graines ne sont pas plus grosses que des têtes d'épingles. Les éthiopiens en consomment journellement sous la forme d'une grande galette fermentée et spongieuse,  légèrement acidulée, que l'on mange avec les doigts à chaque repas, accompagnée d'une sauce de viande, le wat:

La valeur nutritionnelle du te/est supérieure à celles de toutes les autres céréales éthiopiennes, sa valeur en protéines est très élevée.

L'on note depuis quelques années une envolée à deux chiffres du taux de croissance. Les routes se développent  ainsi que les réseaux hydrauliques  et électriques. C'est le pays de l'Afrique, où malgré un essor économique récent, celui-ci  reste marqué par une extrême pauvreté. 44% de la population est composée d'enfants de moins de 15 ans,  50% d'entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté. Aujourd'hui l'UNICEF estime le nombre d'enfants en situation de rue à 600.000 dont 100.000 à Addis-Abeba.

La vie des Chrétiens : isolée au cœur de l'Afrique, l'Église Orthodoxe rattachée à celle d'Alexandrie non chalcédonienne  et monophysite,  demeura à l'écart des luttes théologiques  des cinq premiers  siècles du Christianisme.

Depuis le début du 4ème siècle l'Église d'Éthiopie à été considérée comme un diocèse de l'église copte d'Alexandrie et dirigée par un seul évêque appelé «Aboune». Cette situation dura jusqu'à la fin du l 9ème siècle lorsque en l'an 1881  le synode copte accepta d'envoyer en Éthiopie quatre évêques égyptiens. En l'an 1929, on accepta que l'archevêque  égyptien soit entouré de cinq évêques éthiopiens. En l'an 1951, l'éthiopien BASELYOS est nommé «Aboune» au Caire et huit ans plus tard, en 1959, il sera élevé au rang de Patriarche : l'église éthiopienne est finalement autocéphale. Comme dans les autres églises, sa pensée théologique  repose sur la bible, lue dans sa version guèze et sur quelques livres perdus ou apocryphes, comme le livre des jubilés.

Le Catéchisme officiel de l'église éthiopienne intitulé «les cinq colonnes du mystère» nous parle de la création de l'univers, des animaux et de l'homme ..

Les grands moments de la vie des chrétiens d'Ethiopie sont, comme chez nous, la baptême, le mariage, la mort et les fêtes religieuses. Les prêtres ont le droit de se marier mais, une fois veufs, ils doivent obligatoirement devenir mornes. Les prêtres célibataires sont moines et parmi eux, on choisit les évêques.

Les fêtes religieuses sont très nombreuses. Dix huit fêtes sont réservées au Seigneur. Neuf d'entres elles sont majeures :  la Conception, Noël, l'Epiphanie,  la Transfiguration, les Rameaux, le Vendredi saint, l'Ascension, la Pentecôte. Trente trois fêtes sont dédiées à la Sainte vierge. L'église éthiopienne suit les recommandations  de St Paul de garder le corps subordonné à l'esprit et enjoint les fidèles d'observer les règles du jeûne le plus strict.

Les chrétiens respectent scrupuleusement  les interdits alimentaires définis par l'ancien testament et ne consomment jamais de viande de porc, de cheval, de chameau, de lapin et de canard. En dehors des jours de jeûne, il est permis de consommer du bœuf, du mouton et du poulet à condition que l'abattage  soit exécuté selon les règles exigées.

Un mot sur «l'arche d'alliance» qui est indissociable  de la tradition éthiopienne, et qui se trouve dans une église d'Axoum. Sous la garde d'un prêtre qui seul peu la voir. C'est une très longue histoire qui remonte à Moïse. Dans cette arche repose les deux tables de la loi gravées avec le doigt de Dieu. Elle a traversé les siècles passant des juifs du roi Salomon, à la reine de Saba et enfin au 4ème siècle, l'empereur Constantin accorda en l'an 333 (327 de l'ère chrétienne éthiopienne) la liberté de culte aux chrétiens.

Les Falachas : nous dirons deux mots des Juifs Falachas. Les Falachas vivaient sur les hauts plateaux du Nord Ouest,  en majorité dans la province du GONDAR,  dans une région de trois cent kilomètres de long s'étendant du lac Tana au sud jusqu'aux montagnes du Simien au nord et englobant la partie voisine du Tigré.

Aucune population éthiopienne n'a probablement  autant fait parler d'elle. Ils étaient environ 50.000.

Cette population noire eu droit de la part d'Israël au «droit au retour» avec l'opération Moïse,  pont aérien qui transporta clandestinement entre novembre  1984 et début janvier  1985 plus de 6000 d'entre eux qui s'étaient réfugiés dans les camps du Soudan vers l'état hébreu. En 1995,  ils étaient une soixantaine de mille à vivre en Israël,  y compris les enfants de la deuxième génération.

L'on présume que ce sont les descendants des Juifs qui accompagnèrent le fils de la Reine de Saba, au retour de Jérusalem avec l'Arche d'alliance que lui aurait confié sont père le Roi Salomon.

Monnaie : l'unité monétaire est le BIRR, divisée en 100 centimes. A titre indicatif en octobre 2013 sa valeur et de 24 birrs pour 1 Euro.  Garder les reçus de change pour pouvoir rechanger le reliquat au départ. Les meilleurs endroits pour changer l'argent sont :  l'aéroport, les hôtels et les banques de la capitale. Les cartes de crédits peuvent êtres utilisées dans Addis-Abeba. Partout ailleurs en province,  prévoyez de l'argent liquide.

Si vous êtes intéressés par l'insolite, une civilisation plusieurs fois millénaire, n'hésitez pas à venir nous voir sur notre site. www.voyage-loisir-culture.com

Michel CASIER

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Bali - Lombok Indonesie.png

Octobre 2012

Voyage effectué du 2 au 16 octobre 2012

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Bulgarie Bulgarie.png

Mai 2012

Voyage effectué du 16 au 23 Juin 2012

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Inde Inde.png

Novembre 2011

Voyage effectué du 8 au 14 novembre 2011

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Népal Nepal.png

Novembre 2011

Voyage effectué du 15 au 21 novembre 2011

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Bhoutan Bhoutan.png

Novembre 2011

Voyage effectué du 22 au 25 novembre 2011

 

Le Bhoutan, forteresse bouddhique de l'Himalaya

 

Nous étions sept à finir le grand voyage après l'Inde du Nord et le Népal. 

Ce fut un véritable enchantement totalement différend des splendeurs des deux précédents pays. Les paysages, avec en toile de fond les sommets himalayens, le ciel bleu, le soleil et l'absence totale de pollution, m'ont fait penser à ce que j'avais connu 25 ans plus tôt au Népal. 

Petit pays aux traditions bien ancrées, au costume national pour 80% de la population, qui se compose d'une sorte de manteau jusqu’aux genoux pour les hommes, de chaussettes et de chaussures noir. Les femmes, dans le même style, portant une robe jusqu’à la cheville. 

Le bouddhisme étant religion d'état, bien que depuis la nouvelle constitution le pays étant une Monarchie constitutionnelle avec deux chambres, il y a séparation des pouvoirs. 

Les Monastères sont souvent à l'intérieur des Dzongs, forteresses qui servaient jadis, à l'origine à protéger les habitants des envahisseurs. Cela ressemble au Potala tibétain de Lassa. 

L'architecture est en harmonie avec le paysage, toutes les maisons sont dans le même style, mais les décorations sont différentes, ce qui les personnalise. 

La monnaie est le nutum, qui a la même valeur que la roupie Indienne, il faut 67  Nu pour un Euro. La Roupie Indienne a cours au Bhoutan, mais pas l'inverse. Il est vrai que les deux pays ont des liens proches économiquement. Le Royaume du Bhoutan, dont la dynastie remonte à 1907, en est à sont cinquième roi qui a 32 ans. Il vient de se marier, les portraits ornent toutes les maisons et monuments, c’est une marque de déférence et non un culte de la personnalité. C'est le père de celui-ci qui a amené le pays au modernisme, en installant en 1999, 1a télévision (une chaîne qui fonctionne de 19 à 23h) équipée en TNT, ainsi qu'Internet. 

La compagnie aérienne Bhoutanaise Drucker possède 3 airbus A320 et quelques fockers. Elle a le monopole aérien. 

Lorsque l'on passe le col de Déchaula à 3.000 mètres pour descendre sur la vallée de Punakha, nous avons eu droit à une splendide carte postale sur une grande partie de la chaîne himalayenne. 

Regrets ! Oui, de ne pas être resté plus longtemps pour voir l'est du pays, mais le temps nous a manqué.

Il faudrait une bonne semaine pour avoir une approche intéressante du pays. La nourriture est bonne, les hôtels se construisent rapidement, trop peut être, car les finitions ne sont pas à la hauteur. C’est le point faible. Ce sont souvent des Indiens qui servent de main d'œuvre et nous retrouvons là les mêmes défauts que dans leur pays d'origine. 

La Capitale, Thimphu, se développe vite De 70 000 habitants fin 2010 elle en compte 100 000 fin 2011, pour un pays de 700.000 âmes. 

Pour le moment la gouvernance est bonne, mais attention à une croissance trop rapide qui risque de compromettre l'équilibre écologique au pays du Bonheur National brut. 

Enfin un dernier mot sur la dernière excursion de ce vaillant petit groupe. Nous avons fait la montée au Monastère du Saut du Tigre, 500 mètres de dénivelé sur 4 kilomètres, avec en final 700 marches. Personnellement je n'en ai fait que la moitié. Un groupe d'une grande cohésion, avec qui ce fut un plaisir partagé de faire cette partie du voyage. 

Michel Casier

le 28 Novembre 2011

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Birmanie Birmanie.png

Novembre 2010

Voyage effectué du 6 au 22 novembre 2010

 

La  BIRMANIE OU MYAMAR 

duu 6 au 23 novembre 2010

 

Voyager en Birmanie, quelle idée ! Je pensais un peu cela avant de me décider à entreprendre ce périple. Surtout ne jamais écouter les «médias catastrophes», mais vous entourer des conseils de voyageurs aussi impartiaux que possible. De l'or de la pagode de Shwedagon à la fulgurante vision des mille temples de Pagan (Bagan) flamboyants sous le soleil j'ai été fasciné par tant de beautés quasi irréelles, et j'ai succombé devant la sincérité d'un peuple qui a su conserver, malgré les vicissitudes de l'histoire récente et les griefs d'une junte militaire au pouvoir, un courage extraordinaire et une foi religieuse inébranlable.   

Au Myanmar, nouveau nom choisi par le régime, la liberté d'opinion est inconnue, les minorités ethniques traitées comme des citoyens de seconde zone, et le travail forcé toujours en vigueur. 

En Birmanie, il faut aussi compter avec la célèbre opposante Aung San Su Ky, le prix Nobel et poil à gratter des militaires.  

Je vous conseil ce magnifique voyage. Faut-il laisser dans l'ombre les temples de Pagan, effacer la vision féérique du Lac Indène ne pas voir Mandalay, oublier l'or étincelant des Pagodes, le fleuve Irrawaddy, et les sourires radieux des Birmans? Les touristes sont la seule porte ouverte sur l'extérieur du pays .Quand on voit avec quelle joie les Birmans lient conversation avec les étrangers, on imagine leur déception si leur pays se refermait. D'autant que la manne touristique leur profite aussi. Et puis les touristes sont des témoins. Bien sûrs ils ne saisiront jamais tout. Trop de barrières culturelles existent. Le jour ou la situation se normalisera, ce sera une déferlante touristique sur la Birmanie. Actuellement il n'y a pas plus de 9.000 touristes français par an dans ce pays.  

Ce qui fait que vous aurez un voyage agréable loin de la foule, des pays de la région au tourisme de masse. La sécurité y est totale, et je doute fort que vous soyez un jour importuné de quelques façons que ce soit. Aucune destination n'enregistre au retour, un taux de satisfaction aussi importante sur le plan touristique. 

Voilà ce que je peux vous dire, objectivement. Pour le reste vous vous ferez vous même ; votre opinion. 

Nous programmons des petits groupes, ce qui offre aussi un avantage. 

Nous envisageons pour Octobre, avant le départ une réunion d'informations sur le sujet. 

A bientôt. Cordialement. 

Michel CASIER

Le 2 Janvier 2010.

 

Suite à ce voyage nous sommes arrivés le jour de la libération de la dame de Rangoun, depuis quelques années ont passé et la démocratie s'installe doucement dans ce magnifique pays.

Janvier 2016. 

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Irlande Irlande.png

Mai 2010

Voyage effectué du 28 mai au 3 juin 2010

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Madagascar Madagascar.png

Septembre 2009

Voyage effectué du 6 au 23 septembre 2009

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Madagascar Madagascar.png

Mai 2009

Voyage effectué du 18 mai au 5 juin 2009

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Jordanie Jordanie.png

Janvier 2009

Voyage effectué du 11 au 17 janvier 2009

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Russie Russie.png

Septembre 2008

Croisière Moscou - Astrakhan effectuée du 19 septembre au 4 octobre 2008

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Chine Chine.png

Avril 2008

Voyage effectué du 1er au 8 avril 2008 dans la province du Yunnan

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Taiwan Taiwan.png

Avril 2008

Voyage effectué du 8 au 14 avril 2008

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Russie Russie.png

Mai 2007

Croisière Saint-Petersbourg - Novgorod effectuée du 9 au 16 mai 2007

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama. 

Inde du sud Inde.png

Janvier 2007

Voyage effectué du 9 au 23 janvier 2007

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Taiwan Taiwan.png

Novembre 2006

Voyage effectué du 14 au 21 novembre 2006

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Croatie Croatie.png

Septembre 2006

Croisière effectuée du 10 au 17 septembre 2006

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Laos Laos.png

Avril 2006

Voyage effectué du 2 au 5 avril 2006

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Vietnam Vietnam.png

Avril 2006

Voyage effectué du 6 au 20 avril 2006

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.

Inde du sud Inde.png

Janvier 2006

Voyage effectué du 9 au 25 janvier 2006

 

Cliquer sur la première photo pour faire défiler le diaporama.